Marie-Sophie se révèle peu à peu à travers la terre de Salernes. Les Tomettes ont guidés sont travail à travers les mots et le sens mais c’est à travers ses nouvelles collections d’objets qu’elle s’épanouie désormais, proposant des luminaires, des assiettes et des objets fétiches qu’elle qualifie de TöTem. La terre de Salernes comme médium, les plaques de terre de carrelage comme base d’imagination, de construction. 

LA CREATION D'UNE TOMETTE

Je remercie les Ateliers d’Alain VAGH pour m’avoir laissé une place « au fond de l’atelier », dans la joie et la créativité.

 

De m’avoir initié aux métiers de la terre, du bâtiments et surtout d’avoir cru en moi dans toutes les étapes de mon projet.

Merci

Etape 1 Tomette.jpg

Etape 1 : Le pain

Décaissée, filtrée, compactée, le pain de terre de Salernes provient directement de la colline « là bas derrière ».

Etape 2 Tomette.jpg

Etape 2 : La terre

Souplesse Vs densité, on la travaille mécaniquement afin d’obtenir des plaques parfaites de 1 cm d’épaisseur.

Etape 3 Tomette.jpg

Etape 3 : La tomette

Découpée dans la matière brute avec une taille légèrement biseautée ; on la découvre.

Etape 4 Tomette.jpg

Etape 4 : L'empreinte

Bien que peu esthétiques, les tampons sont un outil unique qui retranscrit le trait du papier à la terre.

Etape 5 Tomette.jpg

Etape 5 : L'émail

Dépasser l’état brut pour laisser l’empreinte de dévoiler.